29

Sep

Le mystère qui entoure L’OmniTurm est résolu

Une Tour n’est pas arbitrairement construite à une certaine altitude. L’hauteur d’un bâtiment  particulière n’est décidé ni par l’architecte ni par le propriétaire : elle est déterminé dans le programme de construction. Néanmoins, ceux qui sont intéressés  vont observer qu’il y a quelquefois une différence entre le plan de développement et l’hauteur réelle de quelques Tours. Autrement dit : une Tour est quelquefois plus haute qu’initialement prévu, telle que l’Omniturm( Tour Omni) Le plan de développement  initial pour cette Tour avait prévu une hauteur debout maximum de 175 mètres. Le Département de planification à énumérer depuis une hauteur de 185.4 mètres, mais le site du bâtisseur prétend qu’elle s’étend jusqu’à 190 mètres. L’Atlas d’horizon pose maintenant la question : comment ces hauteurs différentes arrivent elles et quelle est l’hauteur de l’OmniTurm maintenant ?

A la demande de bureau de planification de la ville de Francfort, Monsieur Rosmus a fait rapport à L’Atlas d’horizon. En tant que l’homme responsable pour les questions de planification autour de périphérique, Monsieur Rosmus explique. ‘’ L’hauteur maximum dans un plan de développement peut différer réellement de l’hauteur ultérieur, par exemple, si les étages techniques sont intègres dans la structure, les planchers de technologie ne sont pas compter  dans le calcul de l’hauteur. C’est le cas, par exemple  avec la Tour Jumeirah, où trois étages ont été à peine enfoncés dans l’architecture du bâtiment.

‘’Il en va de même pour l’OmniTurm’’, dit Rosmus. L’Omniturm a des étages techniques planté dans les étages au- dessus de rez-de chaussée. L’hauteur de 189.9 mètres (presque 190 mètres), comme indiqué par le Développeur de projet Tishmanspeyer. En conséquence:

L’OmniTurm a une hauteur de 189.9 mètres

01

Sep

La ville a besoin de pôle opposé – Francfort Southbank

Francfort a une fameuse ligne d’horizon. A une échelle internationale, pourtant, nous sommes plutôt modestes. Comme quiconque qui a visité des telles villes que Londres, Toronto ou Chicago sache, Francfort a toujours beaucoup de potentiel à libérer. Dans la presse étrangère, cela semble différent: Francfort serait provincial, ennuyeux ou un ‘Canary wharf dans le verre’.

Alors à quoi est ce qu’un plus grand développement peut ressembler? Tournons l’idée des tours résidentielles un peu plus loin. Comment marchera-t-il si nous ferions des Tours modernes accessible pas seulement à  une minorité élite, et de les bâtir près de la centre ville? Il y a beaucoup de zones ou des Tour résidentiels auront un sens, surtout là ou nous vivons à Sachsenhausen. L’Atlas d’horizon a par conséquent établi une proposition pour raviver la rive du fleuve principale du sud, que nous présentons ici avec solennité. Nous l’avons appelé Frankfurt Southbank concept.

Il y une seule chose qui manque: des développeurs de projet courageux et les bons architectes pour le Mainhattan de demain!

Tours résidentielles sur la rive du fleuve principale à Sachsenhausen. Je trouve que...
21

Juil

Apparemment Morgan Stanley loue une espace dans l’OmniTurm de Francfort

Brexit commence de jeter de plus en plus d’ombres concrètes en avant. Cela pourrait devenir la première location à Francfort, clairement partiellement à cause de Brexit : selon les articles de presse, Morgan Stanley va occuper plusieurs étages dans le projet de Tour OmniTurm. Jusqu’ici il est peu clair où Morgan Stanley irait si la sortie planifie de royaume uni de l’union Européen obligerait un retrait de tout le personnel de Londres.

Apparemment, Morgan Stanley a maintenant fait une décision pour la propriété concrète à Francfort. Selon Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) la banque américaine d’investissement a loué 8,000 mètres carrés d’espace de bureau dans le gratte-ciel d’OmniTurm, qui est actuellement en voie de construction. Ces 8,000 mètres carrés correspondent à cinq ou six des 45 étages dans l’OmniTurm et donc presque un cinquième de sa presque 44,000 mètres carrés d’espace de bureau.

Le développeur de projet New yorkais Tishman Speyer, qui a des racines à Francfort, est actuellement en train de construire la Tour résidentiel et bureau mixte dans le quartier financier sur Großen Gallusstraße. L’achèvement devrait avoir lieu à la fin de 2018.

Actuellement, Morgan Stanley réside dans un immeuble de bureau Sur Junghofstrasse.

Si cette emplacement est abandonné plus tard est encore peu clair.

02

Juil

Quelqu’un de Francfort visite Londres, les gratte-ciels et Brexit

L’Atlas d’horizon est dédie à la recherche des bureaux et le développement urbaine. J’ai fait une visite sur le site à Londres, avec un employé de J.P Morgan :

C’est un samedi matin. Je voyage sur des vols British Airways de Francfort à Londres. Après plus d’une heure de vol, je suis arrivé. Je n’atterris pas à Heathrow cette fois-ci, mais au milieu de la ville, à l’aéroport de la ville. Il n’est que 7.25 du matin à cause du nouveau fuseau horaire.

Je n’ai aucuns bagages, donc je sors du terminal, monte sur DLR (Docklands Light Railway) et dix minutes après je suis au quartier des docks à Canary Wharf, l’une des zones de développement ici à Londres. Je regarde fixement les Tours bien connu : je peux voir le One Canada square Tower avec sa forme de pyramide, aussi bien que les Tours avec des logos de HSBC, Citi, J.P. Morgan et Barclays. Jusqu’ici tout va bien.

Alors, je vais rendre visite à Paul. Paul a 35 ans, a vécu à Londres pendant 7 ans et travaille pour la banque d’investissement, J.P Morgan à Canary Wharf. Il a emménagé ici  il y a quelques mois d’un endroit qui se trouve à quinze minutes d’ici. Je me tiens devant sa maison et je lève les yeux. Il y a 25 étages et ça parait toute neuf. Je tape le numéro de son appartement sur le clavier. Le concierge me salue avec gentillesse et je prends l’ascenseur pour aller à une des derniers étages.

Paul ouvre la porte avec un sourire chaleureux et nous nous embrassons : nous nous connaissons depuis plus de 10 ans, quand il n’était même pas à Londres. J’entre son appartement chic et je regarde autour de moi. L’endroit est plein d’Ikea – ça marche ici autant que d’un catalogue et tout est flambant neuf. Je vais à la fenêtre et je regarde dehors.

Devant moi se trouve Canary Wharf- Il a la vue parfaite d’ici. Je suis habitué aux Tours à Francfort et j’ai toujours cru que ça marche bien en Europe. Maintenant je me rends compte combien les bâtiments à Canary Wharf sont massifs : la plupart des immeubles de bureau ont au moins deux fois ou même trois fois de profondeur des bâtiments  en Allemand. Ici au royaume uni il y a des règlements de travail laxistes : La profondeur des Tours n’impose pas une cubature étroite. Par conséquent, les bâtiments qui sont près l’un de l’autre, ne sont pas seulement impressionnants mais quelque peu menaçants en même temps. Une impression qui devrait être renforcé plus tard.

Canary Wharf Bürogebiet Wolkenkratzer Brexit
Wolkenkratzer Krähne Bauen London
Docklands Luxusapartments Bauen

Paul me dit qu’il est maintenant le propriétaire de son appartement. La location serait ridiculement chère : un appartement de cette taille serait environ £3,000 de loyer net par mois plus un frais de service  de £200 pour le porteur et la gym. Alors je regarde autour et je remarque une chose en particulier : des grues, il y a des grues partout. Sur l’horizon derrière l’autoroute à  l’autre côté de la route, dans toutes les directions. Londres est en plein essor, il n’y a aucun doute là-dessus.

Paul m’explique,  »c’est que tu vois ce sont des Tours qui montent partout. C’est une nouvelle tendance ici au cours des dernières années seulement’’. Paul me dit que pas même 500 mètres d’ici il y a 8 bâtiments résidentiels. Ils ont tous au moins 50 étages, quelques uns vont jusqu’à 70eme étage.  »Ce n’est rien ». Il me dit et je commence à comprendre que Londres est très différent des autres villes.

Après un bavardage nous nous allons. Pas dix minutes après nous sommes au milieu de Canary Wharf, l’espace de bureau établi. D’ici, la ville de Londres est un demi-tube d’ici. Entre les monstres en béton, (les bâtiments en masse ne peuvent pas être appelés densément étroites ici) les gens disparaissent et ressemblent aux petits fourmis. Je me sens mal à l’aise et je me demande pourquoi tant de gens travaillent dans cette morosité. Nous tournons au coin et nous nous tenons devant le bâtiment  AME, dont je n’avais pas entendu parler jusqu’à il y a quelques mois ; il a seulement était connu par la plupart des gens a cause de toute la presse depuis Brexit. L’AME (Agence médicale Européen) est l’une des agences de l’union Européenne, qui, avec l’ABE (autorité bancaire Européenne), va bientôt quitter Canary Wharf et se diriger vers la Grande Bretagne. Mes yeux glissent à droit et subitement je ne vois que des sites de construction. Un gratte-ciel ici, une Tour là-bas, ici la construction est simple :  »Encore tous ces gratte-ciels vont avoir des appartements’’. Je pense seulement.  »Ces Tours sont lâchement a 150 mètres d’hauteur, sinon plus élevés. » Je suis en train de prendre des photos, et je ne sais pas quelles photos prendre d’abord. Je commence à compter, mais après quelque temps je me rends compte que c’est presque impossible. Il doit y avoir des douzaines des bâtiments résidentiels qui soit viennent d’être achever, soit sont en voie de construction, juste a ce petit endroit à côté de Canary Wharf.

 »Il y a beaucoup d’argent dans le marché. La plupart des appartements sont vendus aux investisseurs étrangers’’ dit Paul. Tous les appartements ne sont  pas occupés. Peut être ce n’est qu’une coïncidence, ou il n’y a pas de locataires. Quoi qu’il en soit, le boom immobilier ne s’arrête pas ici. Au moins pour le moment.

Canary Wharf Expansion Baustelle

Londres vit un boom immobilier actuellement. Plus de 150 Tours sont en voie de construction dans toute la zone urbaine. Je voudrais savoir de Paul qu’est ce qu’il pense de Brexit. Paul est un Polonais indigène et son expression de visage révèle tout.  »Je ne peux pas y croire. Personne ici ne le croit. Nous espérons que c’est une grosse  erreur et que ça peut être retourné. » Paul explique qu’il est très satisfait de son travail à la banque Américain. Il serait réticent de partir. Si, J.P.Morgan le recommanderait à une autre ville, bien sur Il  le considérait. Quelques un de ses collègues ont déjà dit au revoir.

Nous continuons à travers les Docklands et nous nous retrouvons dans le chic Novotel Tower  récemment ouvert. Nous nous dirigeons vers le 38eme étage et les portes de l’ascenseur s’ouvrent. Le fredonnement de house music décente nous accueilli et nous entrons le viewset avec un caractère lounge. Les hippies, les hauts salariés et les touristes se mélangent ici. Ça n’as pas envie de xth bar, mais ici le séjour est fêté. Nous entrons les façades de verres spacieuses et regardons à travers la ville. Des grues, partout, des grues pour des nouvelles Tours. Je prends plus de photos. Nous voulons nous asseoir mais il n’y pas de table libre.  »Désolé, toutes les tables sont réservées. » Drôle parce que c’est samedi après-midi, juste après 4 heures.  Nous voyons un escalier et nous nous promenons de haut. Maintenant la musique a un son plus électronique, mais est toujours discrète. Ceci est un restaurant bien conçu et ici vous vous faites sentir le bienvenu. Un couple sort est nous prenons une table près de la fenêtre.

Au loin, vous pouvez voir la ville, reconnaissable par ses bâtiments emblématiques comme le Shard ou le Gherkin.  C’est seulement que le dixième de dollar est avec moi. Londres n’est pas seulement une grand ville comme Berlin ou Madrid : Londres est le creuset en ce moment,  »l’endroit où il faut être. » Mais toute la zone de construction a ses ombres. Je manque des arbres  et la nature dans le paysage urbain de Londres, et je ne veux pas dire les arbres isolés ici et là, mais les parcs qui sont près du centre, comme dans les villes Allemandes. Alors je me rappelle de ma ville natale de Francfort et à ce moment là, j’ai hâte de rentrer bientôt. Nos villes ont une qualité de vie différente, mais sont beaucoup plus gérable.

 

20

Juin

NOUVEAU QUARTIER POUR FRANCFORT PLANIFIÉ DANS LE NORDOUEST

Francfort a finalement décidé de développer afin de permettre la poursuite de croissance des habitants, avec un nouveau district de la ville maintenant révélé. Le maire Peter Feldmann (SPD) a présenté la proposition de la coalition Romain de CDU, SPD et les verts pour l’emplacement du nouveau district. Dans l’Ouest de la zone de la ville de Francfort, le nouveau district pourrait être construit sur un terrain de 550 hectares des deux côtés de l’autoroute A5. La zone serait adjacente à la banlieue de Niederursel and Praunheim  et se terminerait aux  frontières de la ville de Eschborn et Steinbach.   

De ces quelques 190 hectares de terrain à bâtir, d’après la ville de Francfort, entre 8.550 et 11.400 nouveaux appartements peuvent être créés. Des études supplémentaires sur la provision du site de construction vont suivre, le Directeur de la planification, Mike Josef a annoncé. C’est aussi pour maintenir les prix des terres au niveau actuel pour éviter la spéculation.

Entre-temps, des nombreuses réserves ont été exprimées, comme c’est souvent le cas avec des tels projets en Allemagne. En particulier, le FDP à Steinbach a réagi négativement aux plans. Les politiciens à Steinbach n’entrevoient aucune chance là-bas, mais veulent préserver les anciens domaines. Il ne reconnait pas que les villes  continuent de se développer : les villages deviendront des établissements, des établissements deviendront des municipalités, les municipalités deviendront des villes et des villes deviendront des métropoles. Dans ce sens, un district dense et animé avec un potentiel de durer a long terme   devrait être crée dans L’ouest de Francfort. S’il vous plait, ne faites pas que des maisons en rangée et une ville endormie- il y en a déjà assez  aux environs !

Un développement supplémentaire des endroits a été fait et s’applique à toutes les municipalités. Steinbach ne peut pas échapper ce développement en ce qui concerne le nouveau district de Francfort. Surtout dans les zones métropolitain, les frontières urbains et de la communauté deviennent de plus en plus hors de propos parce que les gens connaissent la région dans son ensemble : vous vivez a Steinbach, vous allez au cinéma a Eschborn, vous visitez les festivals a Francfort ou vous vous promenez a Odenwald. Steinbach est comme Francfort comme Eschborn appartient à Dreieich. Sans Francfort, Steinbach serait rien. Sans Offenbach, Francfort serait pire. C’est ce que les gens ressentent réellement !

Les frontières administratives sont une relique pour le dernier siècle et ont de moins en moins à faire avec notre réalité et Nbsp ; nous devrions tous être heureux quand le progrès et le développement enrichissent nos vies. Néanmoins, le développement de la région de Francfort ne doit pas se dérouler de manière sélective dans l’ouest de Francfort, mais aussi dans d’autres emplacements. Si on voyage avec le S1 d’Offenbach a Francfort, par exemple, on passe devant des plantations maraichères (!!!) pas près de ECB. On se demande, pourquoi n’est-il pas possible de créer des logements, lieux de travail, ou au moins des établissements de parc et de jouer, qui peut être utilisé  par la population croissante. Nous pouvons cultiver des légumes à l’extérieur.

Phorio: Les villes de Eschborn, Steinbach et Frankfurt.

23

Mai

Mike Josef veut restreindre les Tours

Le responsable de la planification basé a Francfort, Mike Josef,(SPD) a l’intention d’autoriser des nouvelles Tours de développements à Francfort seulement dans les zones clairement définis. Comme il ressort de diverses publications de presse au cours de derniers jours, ‘la spéculation’ doit être neutralisée. Le nouveau plan de Tours, qui sera présenté l’année prochaine, est destiné à renforcer les exigences appropriées de développement. L’entreprise de planification veut terminer le pratique courant de la ville de Francfort (aussi dans des cas exceptionnels) d’approuver les  planned high-rise locations . Les experts de l’immobilier considèrent cette décision comme incorrecte parce que elle est en contradiction avec les pratiques de planification établis. Les immeubles modernes ne doivent être financés que par les ouvriers de revenu élevé, et ces sites ne seraient pas en concurrence avec  les zones résidentielles favorables.

Depuis le début de son mandat, Mike Josef a pu regarder en arrière sur les développements insignifiants pertinents à la politique urbaine. Au lieu d’opter pour l’expulsion des expansions, le but c’est de faire des décisions vacillantes qui seront à nouveau compressés, ce qui entraine une perte de temps précieux en expansion de la ville. La décision de restreindre les Tours détourne des défis actuels des taches d’urbanisme. Mike Josef ferait mieux de se  positionner pour l’expansion afin que le logement puisse devenir abordable. La ville de Francfort a de la chance que le spécialiste de la planification, Dr Martin Wentz en faisant preuve de prévoyance a lancé des nombreux projets urbains de grande échelle qui bénéficient toujours la ville. Mr. Wentz a laissé des grands empreintes de planification urbaine dont aucun de ses prédécesseurs n’a jusqu’ici pu suivre.

Une restriction de Tours ne conduira pas à un soulagement de valeur intermédiaire dans le logement, mais très probablement encore juste une pièce du puzzle qui promeut une rareté de surfaces. Les électeurs ne récompenseront pas cette politique en période de logement couteux croissant, des écoles maternelles peu nombreux, manque d’écoles, mauvais état de transport publiques et parking couteux. La ville de Francfort doit finalement agir stratégiquement !

Photo: La Tour ECB’s a été construit a un emplacement   qui ne figurait pas à high-rise development plan et a un effet durable sur le développement  de l’est de  Francfort.

Phorio: All the high-rise buildings in Frankfurt am Main

La ville de Francfort devrait - elle fournir des emplacements de liaison?
29

Jan

La ville de Francfort fait pression sur Hesse à l’ancien département de police

Le débat autour l’ancien département de police au cœur de la république, situé entre la foire et la station principale, prend une tournure tragique petit à petit : le vieux bâtiment vénérable est vide et confisqué. Depuis le départ de la police, plusieurs tentatives de reprendre le site ont échoué. La ville de Francfort a le droit de planifier mais la propriété appartient au pays. L’état de Hesse a jusqu’ici établi un arrêt de la construction de tunnel de métro qui sera en souterrain.

Il s’agit pratiquement de l’argent

La zone s’élève à 80 million euros dans les livres du Ministre des finances Hessien Thomas Schäfer (CDU). Ce somme est due au fait qu’un immeuble de bureau d’une hauteur de jusqu’à 145 mètres peut être construit à cette emplacement selon le plan de Hochhausfrahmenplan. Néanmoins, les immeubles de bureau ne sont actuellement pas particulièrement populaires à Francfort par rapport au marché de logement en plein essor. Il est donc douteux si le montant collecté par l’état de Hesse serait jamais payé par un investisseur à supposer qu’une seule utilisation de la terre se produira : ‘’Le pays a spéculé,’’ dit Ulli Baier (Greens). Le ministre des finances a dû faire un ajustement de l’évaluation, mais c’était difficile.

La ville perd patience

Lors de la session plénière du parlement, un participant a dit que le long délai avait été superflu et la ligne doit maintenant être tirée. A la demande de la coalition noire-rouge-verte, il a été décidé que le plan de développement serait réviser. Le but c’est de permettre plus de construction résidentielle à cet emplacement. En même temps, néanmoins, cela voudrait dire que moins ou aucun titulaire de citoyenneté ne l’a fourni. C’est donc peu clair comment cela va changer les valeurs de l’état de Hesse. C’est aussi ouvert de savoir si la Tour de 145 mètres va même être autorisé. Mike Josef, qui est le Directeur de la planification, a récemment exprimé son opinion qu’il pouvait imaginer plusieurs Tours plus petites ensembles dans un groupe. Josef n’imagine pas seulement un mélange de bureaux et appartements sur les lieux, mais aussi une gym pour le Falkschule voisin, et des établissements culturels, un hôtel ou un centre médical sont aussi concevable. Selon le plan de développement actuellement valide, les bâtiments avec une superficie totale d’environ 100,000 mètres carré sont possibles.

Le but n’est pas d’affronter l’état de Hesse. Plutôt l’état de Hesse doit finalement prendre une décision afin que toute la région puisse être construite rapidement.

23

Jan

Gratte-ciels: Sentiments de doute

Entre la fascination et le rejet

Les hauts bâtiments sont dans une grande mesure, des organisations  et présentations du pouvoir économique. Chaque nouveau design sert comme une accroche regard pour exposer une visualisation de l’initiative propre du client et le profil de risque.

Les Tours ont toujours été impressionnantes, mais elles ont aussi été sujets de critiques, bien plus encore que d’autres types d’architecture moderne dans leur histoire de 120 ans. Une personne considère un haut bâtiment comme un symbole de triomphe, tandis qu’une autre l’associe avec une nature imposante.

Les experts ont prévenu contre le fait que les gratte-ciels peuvent avoir un effet déprimant sur les gens. Ils produisent souvent des sentiments d’insignifiance et d’anonymat.

Des supporters considèrent  les gratte-ciels  comme un symbole d’une ville aussi bien que de prestige. La forme et la fonction de ces bâtiments peut donc toujours être lu des manières différentes.

L’architecture est plus que la réalisation des bâtiments physiques. Il a aussi une place dans la réalité culturelle et fournit une surface de projection  pour les interprétations, vues et des réactions émotionnelles. Néanmoins, les bâtiments doivent travailler concrètement, principalement et porter uniquement un message clair dans le deuxième cas.

Environnement urbain souvent désordonné

Si les Tours sont dispersés sur la ville, l’espace urbaine devient souvent désordonnée. Si, néanmoins une ville assure que les Tours sont plutôt combinés dans un système clos, une nouvelle ville avec une nouvelle qualité et un impact publique sera créé.

Comme un critère souvent négliger de l’évaluation des Tours, la carte, qui était souvent négliger dans le passé, doit être citer. Aujourd’hui, cela a changé dans le sens où les autorités municipales et de l’état essayent d’influencer les logistiques de distribution des hauteurs de sol de beau milieu d’une ville. Mais ici aussi, l’attention particulière est souvent limitée au bâtiment individuel.

Auparavant, les entreprises bâtissaient souvent des Tours pour eux-mêmes. Aujourd’hui cela est différent. Dans les Tours, une part extrêmement grande de surface au sol est loué, souvent les banques, compagnies d’assurance, cabinets de consultants et de plus en plus des cabinets juridique. C’est la raison pour laquelle l’extérieur doit aussi être bon. L’architecture est devenue  une partie essentielle de location réussie. Ce développement a lieu pour l’embellissement de la silhouette de la ville. Les critiques sont bien sûr une épine dans l’œil. Mais ils ne peuvent pas empêcher  cela avec leur attitude envers les Tours.

20

Déc

Architecture vs Investisseurs?

Les investisseurs immobiliers voient des bâtiments principalement comme des investissements qui doivent apporter des bénéfices. Le fait que l’investissement dans le secteur de construction est tellement rentable n’est pas évident.

Pour faire cela, la construction sur le marché doit répondre à la demande, tant en termes de la qualité que de prix. Donc, pour les investisseurs, l’argent n’est qu’un moyen de production qui, comme une machine, doit fonctionner et produire ce qu’il doit : à savoir le rendement.

L’affaire est très risquée, parce que la possibilité de tirer profit est seulement grande si vous êtes prêt à risquer gros.

Afin d’avoir le succès, les investisseurs doivent avoir tout dont ils ont besoin de leurs projets. La gestion du risque joue un rôle principal dans ce processus et fournit l’avantage concurrentiel décisif par rapport aux investisseurs traditionnels. Pour les bâtisseurs, les risques et la profitabilité commencent déjà avec l’acquisition d’une parcelle de terrain. Pour que l’affaire soit intéressante, la valeur du sol doit dépasser le normal prévu.

En ce qui concerne les couts de construction, les bénéfices sont principalement la différence entre ce que les investisseurs sont prêts à payer pour les services qu’ils demandent, et ce qu’ils achèvent  sur la base des prix du marché habituels eux-mêmes pour les objets qu’ils produisent.

La capacité de faire cette différence et de le faire aussi large que possible est une raison pour la rentabilité se son opération et un avantage supplémentaire par rapport à la production de la construction, tel que le secteur publique. Elle joue aussi un rôle important dans l’attribution des contrats de planification aux architectes et la rémunération de leur travail. En comparaison, la qualité architecturale d’un design n’est que l’un des nombreux facteurs du deuxième ordre. En fait, la nature lucrative d’un projet dépend seulement à une mesure limitée de l’efficacité de travail préliminaire et l’économie de la construction.  Ce qui pourrait être gagné par le financement intelligent, la programmation et le marketing est encore beaucoup plus que ce qui peut être achevé par beaucoup d’effort de planification. A cet égard aussi, la forme architecturale ne joue qu’un rôle limitée dans l’obtention de rendement. Leur poids augment seulement là ou il y a un effet positive sur le placement à long-terme des bâtiments.