Recommandations pour le développement urbain

En 1961, une analyse économique-scientifique de la ville de Francfort a été effectuée par Dr. Gerhard Stöber afin de sécuriser les mesures de planification  à travers les aperçus de structure de la ville. Ce serait « une image radiographique de la ville de Francfort », travaillant comme une aide à l’évaluation de développement de la ville et le point de départ  pour les futurs développements. Premièrement, une présentation mûre des faits donnés de point de vue des économistes, sociologues et des statisticiens  était prévu … mais pas un concept d’urbanisme fermé.’

Une étude a révélé une tendance à exacerber  la pression sur la ville et a recommandé d’accélérer les mesures de l’assainissement de la circulation et la direction urbain. Sans ça, « la pénurie de la circulation deviendra une catastrophe qui peut mettre la ville en danger de la mort économique. » C’est parce que « le progrès du goulot de bouteille de sol a toujours augmenté la valeur économique de l’emplacement de la ville, « mais, « il y a un risque d’une tendance à la baisse, si non un déchargement remarquable de la ville arrive… » En outre, « le manque d’espace aurait deux conséquences. Dans les deux cas, néanmoins, autres avantages de l’emplacement soutiennent le processus de changement, mais ses dynamiques  spatiaux rationnellement motivés sont influencés par la persistance prononcé en partie des emplacements existants ».

La continuation des établissements existants et la pression supplémentaire des nouveaux branches tertiaires mène a une saturation de l’emplacement et redéfinit les anciens frontières de la ville. « La persévérance, l’envie intact de déménager à la zone centrale –et la impossibilité d’étendre l’espace urbain comme souhaité- conduira inévitablement aux délocalisations. Ils sont exprimés pas seulement dans le positionnement validé mais encore plus dans le poids de  délocalisation des fonctions affectés  dans la ville. Le résultat c’est un changement dans la structure urbaine de la ville, tandis que l’abandon de la ville mène à un processus d’analyser la structure centrale elle-même. »

 « Le maintien de l’importance économique de la ville comme un emplacement et revitaliser sa fonction social exige la bonne gestion de sa structure de localisation. Nous devons essayer de l’influencer en libérant les forces opposants et de les diriger aux endroits adéquats ». La tendance actuelle à la décentralisation et les couts de locaux excès suggère que le développement planifié des centres secondaires doit simultanément  promouvoir le soulagement de la ville de l’extérieur. En revanche, il est clair de la forte concurrence que la ville déplace des telles institutions (parmi les plus économiquement faibles) mais émet le plus charme urbain. Des sites de remplacement dans la zone urbaine peuvent rendre la délocalisation plus intéressant pour les fonctions différents  qui sont nécessaires dans la ville. »

Ça doit être le but politique et social d’un plan de développement  destiné au renouvellement urbain : pour dissoudre le caractère désolé de la banlieue et la structure de  village immobile partiel des districts frontaliers et mettre à jour la ville dans son ensemble.

Frankfurt 1965

L’étude de Stöber a conclu: ‘’il peut donc être prévu –et les conceptions développés jusqu’ici par le bureau d’urbanisme supposent-que la construction des Tours sera ordinaire dans toutes les zones futures de renouvellement urbain.’’

Dites aux autres en utilisant: