Canary Wharf Hochhäuser Brexit London Frankfurt

Quelqu’un de Francfort visite Londres, les gratte-ciels et Brexit

L’Atlas d’horizon est dédie à la recherche des bureaux et le développement urbaine. J’ai fait une visite sur le site à Londres, avec un employé de J.P Morgan :

C’est un samedi matin. Je voyage sur des vols British Airways de Francfort à Londres. Après plus d’une heure de vol, je suis arrivé. Je n’atterris pas à Heathrow cette fois-ci, mais au milieu de la ville, à l’aéroport de la ville. Il n’est que 7.25 du matin à cause du nouveau fuseau horaire.

Je n’ai aucuns bagages, donc je sors du terminal, monte sur DLR (Docklands Light Railway) et dix minutes après je suis au quartier des docks à Canary Wharf, l’une des zones de développement ici à Londres. Je regarde fixement les Tours bien connu : je peux voir le One Canada square Tower avec sa forme de pyramide, aussi bien que les Tours avec des logos de HSBC, Citi, J.P. Morgan et Barclays. Jusqu’ici tout va bien.

Alors, je vais rendre visite à Paul. Paul a 35 ans, a vécu à Londres pendant 7 ans et travaille pour la banque d’investissement, J.P Morgan à Canary Wharf. Il a emménagé ici  il y a quelques mois d’un endroit qui se trouve à quinze minutes d’ici. Je me tiens devant sa maison et je lève les yeux. Il y a 25 étages et ça parait toute neuf. Je tape le numéro de son appartement sur le clavier. Le concierge me salue avec gentillesse et je prends l’ascenseur pour aller à une des derniers étages.

Paul ouvre la porte avec un sourire chaleureux et nous nous embrassons : nous nous connaissons depuis plus de 10 ans, quand il n’était même pas à Londres. J’entre son appartement chic et je regarde autour de moi. L’endroit est plein d’Ikea – ça marche ici autant que d’un catalogue et tout est flambant neuf. Je vais à la fenêtre et je regarde dehors.

Devant moi se trouve Canary Wharf- Il a la vue parfaite d’ici. Je suis habitué aux Tours à Francfort et j’ai toujours cru que ça marche bien en Europe. Maintenant je me rends compte combien les bâtiments à Canary Wharf sont massifs : la plupart des immeubles de bureau ont au moins deux fois ou même trois fois de profondeur des bâtiments  en Allemand. Ici au royaume uni il y a des règlements de travail laxistes : La profondeur des Tours n’impose pas une cubature étroite. Par conséquent, les bâtiments qui sont près l’un de l’autre, ne sont pas seulement impressionnants mais quelque peu menaçants en même temps. Une impression qui devrait être renforcé plus tard.

Canary Wharf Bürogebiet Wolkenkratzer Brexit
Wolkenkratzer Krähne Bauen London
Docklands Luxusapartments Bauen

Paul me dit qu’il est maintenant le propriétaire de son appartement. La location serait ridiculement chère : un appartement de cette taille serait environ £3,000 de loyer net par mois plus un frais de service  de £200 pour le porteur et la gym. Alors je regarde autour et je remarque une chose en particulier : des grues, il y a des grues partout. Sur l’horizon derrière l’autoroute à  l’autre côté de la route, dans toutes les directions. Londres est en plein essor, il n’y a aucun doute là-dessus.

Paul m’explique,  »c’est que tu vois ce sont des Tours qui montent partout. C’est une nouvelle tendance ici au cours des dernières années seulement’’. Paul me dit que pas même 500 mètres d’ici il y a 8 bâtiments résidentiels. Ils ont tous au moins 50 étages, quelques uns vont jusqu’à 70eme étage.  »Ce n’est rien ». Il me dit et je commence à comprendre que Londres est très différent des autres villes.

Après un bavardage nous nous allons. Pas dix minutes après nous sommes au milieu de Canary Wharf, l’espace de bureau établi. D’ici, la ville de Londres est un demi-tube d’ici. Entre les monstres en béton, (les bâtiments en masse ne peuvent pas être appelés densément étroites ici) les gens disparaissent et ressemblent aux petits fourmis. Je me sens mal à l’aise et je me demande pourquoi tant de gens travaillent dans cette morosité. Nous tournons au coin et nous nous tenons devant le bâtiment  AME, dont je n’avais pas entendu parler jusqu’à il y a quelques mois ; il a seulement était connu par la plupart des gens a cause de toute la presse depuis Brexit. L’AME (Agence médicale Européen) est l’une des agences de l’union Européenne, qui, avec l’ABE (autorité bancaire Européenne), va bientôt quitter Canary Wharf et se diriger vers la Grande Bretagne. Mes yeux glissent à droit et subitement je ne vois que des sites de construction. Un gratte-ciel ici, une Tour là-bas, ici la construction est simple :  »Encore tous ces gratte-ciels vont avoir des appartements’’. Je pense seulement.  »Ces Tours sont lâchement a 150 mètres d’hauteur, sinon plus élevés. » Je suis en train de prendre des photos, et je ne sais pas quelles photos prendre d’abord. Je commence à compter, mais après quelque temps je me rends compte que c’est presque impossible. Il doit y avoir des douzaines des bâtiments résidentiels qui soit viennent d’être achever, soit sont en voie de construction, juste a ce petit endroit à côté de Canary Wharf.

 »Il y a beaucoup d’argent dans le marché. La plupart des appartements sont vendus aux investisseurs étrangers’’ dit Paul. Tous les appartements ne sont  pas occupés. Peut être ce n’est qu’une coïncidence, ou il n’y a pas de locataires. Quoi qu’il en soit, le boom immobilier ne s’arrête pas ici. Au moins pour le moment.

Canary Wharf Expansion Baustelle

Londres vit un boom immobilier actuellement. Plus de 150 Tours sont en voie de construction dans toute la zone urbaine. Je voudrais savoir de Paul qu’est ce qu’il pense de Brexit. Paul est un Polonais indigène et son expression de visage révèle tout.  »Je ne peux pas y croire. Personne ici ne le croit. Nous espérons que c’est une grosse  erreur et que ça peut être retourné. » Paul explique qu’il est très satisfait de son travail à la banque Américain. Il serait réticent de partir. Si, J.P.Morgan le recommanderait à une autre ville, bien sur Il  le considérait. Quelques un de ses collègues ont déjà dit au revoir.

Nous continuons à travers les Docklands et nous nous retrouvons dans le chic Novotel Tower  récemment ouvert. Nous nous dirigeons vers le 38eme étage et les portes de l’ascenseur s’ouvrent. Le fredonnement de house music décente nous accueilli et nous entrons le viewset avec un caractère lounge. Les hippies, les hauts salariés et les touristes se mélangent ici. Ça n’as pas envie de xth bar, mais ici le séjour est fêté. Nous entrons les façades de verres spacieuses et regardons à travers la ville. Des grues, partout, des grues pour des nouvelles Tours. Je prends plus de photos. Nous voulons nous asseoir mais il n’y pas de table libre.  »Désolé, toutes les tables sont réservées. » Drôle parce que c’est samedi après-midi, juste après 4 heures.  Nous voyons un escalier et nous nous promenons de haut. Maintenant la musique a un son plus électronique, mais est toujours discrète. Ceci est un restaurant bien conçu et ici vous vous faites sentir le bienvenu. Un couple sort est nous prenons une table près de la fenêtre.

Au loin, vous pouvez voir la ville, reconnaissable par ses bâtiments emblématiques comme le Shard ou le Gherkin.  C’est seulement que le dixième de dollar est avec moi. Londres n’est pas seulement une grand ville comme Berlin ou Madrid : Londres est le creuset en ce moment,  »l’endroit où il faut être. » Mais toute la zone de construction a ses ombres. Je manque des arbres  et la nature dans le paysage urbain de Londres, et je ne veux pas dire les arbres isolés ici et là, mais les parcs qui sont près du centre, comme dans les villes Allemandes. Alors je me rappelle de ma ville natale de Francfort et à ce moment là, j’ai hâte de rentrer bientôt. Nos villes ont une qualité de vie différente, mais sont beaucoup plus gérable.

 

Dites aux autres en utilisant:

Jetzt mit anderen teilen!

Leave us a Comment