04

Sep

Est-ce que le développement urbain à Toronto peut être un modèle pour Francfort?

Une visite au lac Toronto: entre  la participation des citoyens et intérêts financiers

La ville de Toronto est le centre financière de Canada, caractérisé par ses Tours : la tour CN avec une élévation de 553 mètres, est le point de repère de Toronto. Ici vous pouvez vous sentez un peu comme si vous êtes au centre ville de Manhattan.

Les tours qui logent les plus grandes banques sont près du quartier financière.  Sur la route d’Ontario, qui est frontalière avec le quartier déshérites, vous pouvez voir beaucoup d’immeubles) soi-disant tours de condo) La plupart de ceux-ci n’ont été construit qu’au cours de ces dernières années.  Ces appartements montent jusqu’à 270 mètres.

Qu’est ce qu’a provoqué cet énorme boom immobilier ? Il y a environ 8 million habitants à Toronto et sa banlieue. Toronto est actuellement l’une des zones métropolitaines les plus peuples. Chaque année, un moyen d’un peu plus de 100,000 migrants arrive pour vivre dans la ville sur le lac Ontario.

Dans les années soixante dix, Toronto tenait à permettre des nouvelles maisons seulement jusqu’à un maximum de 13.7 mètres dans le centre ville. Néanmoins, sous peu les planificateurs ont réalisé que des milliers d’immigrants ne pouvaient pas tous être loger dans les banlieues. La seule voie à suivre était de construire vers le haut. Ce boom d’appartements a permis Toronto d’avoir un centre ville  dense et animé.

Ce boom est contrôlé par les techniques d’urbanisme, pour empêcher la construction de bâtiments dans le Wild West » – mäniers. Par exemple, la ville a une communication claire sur l’importance de participation de la population. L’administration municipale s’occupe principalement d’où les bâtiments sont construits, combien d’ombres ils produisent, quels matériaux sont utilisé et combien ils contribuent a l’enrichissement de public. Ce processus est très clair. Les citoyens sont informés sur le nouveau projet de développement  via les plans de la ville. (voyez les photos) et  en ligne (at www.toronot.ca/aic).  Ils sont inclus avec le slogan ‘ PLANIFIONS  UNE VILLE FORMIDABLE  ENSEMBLE’

Présentement, 140 high-rise buildings are under construction in downtown Toronto.  Ce nombre augmentant de tours, principalement des logements résidentiels, illustrent quels changements ont eu lieu dans une mégapole tel que Toronto. Les tours permettent  un grand nombre de résidents d’emménager directement  dans la ville.

Tout au long de ces changements, c’est important que l’administration municipale de Toronto informe et associe les résidents, afin de rendre le processus de planification clair, d’encourager le soutien des citoyens et d’améliorer la qualité de planification.

Francfort vit aussi une nouvelle tendance vers les bâtiments résidentiels, bien que les appartements soient toujours réservés pour  la clientèle bien rémunéré. Des nouvelles tours émergent aussi dans le segment de bureau. Malheureusement, les observateurs attentifs ratent la même clarté fournie à Toronto. Le bureau de planification a Francfort a besoin de plus de transparence et doit associer le public  des le début. par exemple sur l’internet. Il pourrait bénéficier Francfort s’il y avait un slogan comme le modèle canadien ‘ PLANIFIONS  UNE VILLE FORMIDABLE  ENSEMBLE’

une contribution par Jürgen Petzold.