30

Sep

Concours d’architecture pour 99 West décidé

Le bureau architectural de Cyrus Moser (CMA) a gagné son deuxième concours  pour construire dans l’ancienne zone AfE. En plus de leur précédemment gagné « 140 West » Tour d’appartement et d’hôtel, la nouvelle Tour conçu par CMA sera construit dans le nouveau Senkenberg quarter en face de Naturkundemuseum : la Tour de bureau « 99 West »

Le dernier immeuble sur le site a été mis en place entre Robert-Mayer-Strasse et  Senckenberg. De plus, le Senckenberg Quarter- un ensemble de deux Tours, un bâtiment solitaire de six étages et un jardin d’enfants- a été achevé. La Tour de bureau, qui mesure environ 100 mètres avoisine le côté parc du campus et peut accueillir jusqu’à 1,200 employés sur 26 étages (approximativement 29,500 de superficie brute.) A l’avant de la base trapézoïde, un toit-terrasse verre avec une vue de la ligne  d’horizon est construit a une hauteur d’approximativement 23 mètres.

Le prix a été remis au six designs par les architectes de renommée nationale et internationale. Le jury- composé de sept architectes, les urbanistes et un représentât de l’organisateur de concours Groß & Partner Grundstücksentwicklungsgesellschaft mbH- finalement, après beaucoup de délibération a sélectionné les Architectes de Francfort CMA comme gagnant de concours.

« Le concept de CMA nous a convaincu parce qu’il est particulièrement bien adapté en ce qui concerne la zone résidentiel, Bockenheim et les appartements sur le campus culturel. Le différentiation de la zone piédestal  et le lien réussi à la garderie ont aussi été évalué très positivement » explique Jürgen Groß, Directeur générale   de  Groß & amp. La deuxième place dans le concours a été remise à l’agence architecturale basée à Francfort, Schneider + Schumacher, tandis que les architectes KSP Jürgen Engel aussi de Francfort, ont pris la troisième place.

Dans le quartier Senckenberg de Kulturcampus, un mélange urbain d’appartements, espace de bureau, hôtel et gastronomie a été crée, aussi bien qu’une garderie de huit jours. La construction de ‘99West’ devrait commencer pendant l’été de 2018, et l’achèvement est planifié pour 2021.

 

 

 

 

 

 

 

99 West Frankfurt - Visualisierung
29

Sep

Le mystère qui entoure L’OmniTurm est résolu

Une Tour n’est pas arbitrairement construite à une certaine altitude. L’hauteur d’un bâtiment  particulière n’est décidé ni par l’architecte ni par le propriétaire : elle est déterminé dans le programme de construction. Néanmoins, ceux qui sont intéressés  vont observer qu’il y a quelquefois une différence entre le plan de développement et l’hauteur réelle de quelques Tours. Autrement dit : une Tour est quelquefois plus haute qu’initialement prévu, telle que l’Omniturm( Tour Omni) Le plan de développement  initial pour cette Tour avait prévu une hauteur debout maximum de 175 mètres. Le Département de planification à énumérer depuis une hauteur de 185.4 mètres, mais le site du bâtisseur prétend qu’elle s’étend jusqu’à 190 mètres. L’Atlas d’horizon pose maintenant la question : comment ces hauteurs différentes arrivent elles et quelle est l’hauteur de l’OmniTurm maintenant ?

A la demande de bureau de planification de la ville de Francfort, Monsieur Rosmus a fait rapport à L’Atlas d’horizon. En tant que l’homme responsable pour les questions de planification autour de périphérique, Monsieur Rosmus explique. ‘’ L’hauteur maximum dans un plan de développement peut différer réellement de l’hauteur ultérieur, par exemple, si les étages techniques sont intègres dans la structure, les planchers de technologie ne sont pas compter  dans le calcul de l’hauteur. C’est le cas, par exemple  avec la Tour Jumeirah, où trois étages ont été à peine enfoncés dans l’architecture du bâtiment.

‘’Il en va de même pour l’OmniTurm’’, dit Rosmus. L’Omniturm a des étages techniques planté dans les étages au- dessus de rez-de chaussée. L’hauteur de 189.9 mètres (presque 190 mètres), comme indiqué par le Développeur de projet Tishmanspeyer. En conséquence:

L’OmniTurm a une hauteur de 189.9 mètres

04

Sep

Est-ce que le développement urbain à Toronto peut être un modèle pour Francfort?

Une visite au lac Toronto: entre  la participation des citoyens et intérêts financiers

La ville de Toronto est le centre financière de Canada, caractérisé par ses Tours : la tour CN avec une élévation de 553 mètres, est le point de repère de Toronto. Ici vous pouvez vous sentez un peu comme si vous êtes au centre ville de Manhattan.

Les tours qui logent les plus grandes banques sont près du quartier financière.  Sur la route d’Ontario, qui est frontalière avec le quartier déshérites, vous pouvez voir beaucoup d’immeubles) soi-disant tours de condo) La plupart de ceux-ci n’ont été construit qu’au cours de ces dernières années.  Ces appartements montent jusqu’à 270 mètres.

Qu’est ce qu’a provoqué cet énorme boom immobilier ? Il y a environ 8 million habitants à Toronto et sa banlieue. Toronto est actuellement l’une des zones métropolitaines les plus peuples. Chaque année, un moyen d’un peu plus de 100,000 migrants arrive pour vivre dans la ville sur le lac Ontario.

Dans les années soixante dix, Toronto tenait à permettre des nouvelles maisons seulement jusqu’à un maximum de 13.7 mètres dans le centre ville. Néanmoins, sous peu les planificateurs ont réalisé que des milliers d’immigrants ne pouvaient pas tous être loger dans les banlieues. La seule voie à suivre était de construire vers le haut. Ce boom d’appartements a permis Toronto d’avoir un centre ville  dense et animé.

Ce boom est contrôlé par les techniques d’urbanisme, pour empêcher la construction de bâtiments dans le Wild West » – mäniers. Par exemple, la ville a une communication claire sur l’importance de participation de la population. L’administration municipale s’occupe principalement d’où les bâtiments sont construits, combien d’ombres ils produisent, quels matériaux sont utilisé et combien ils contribuent a l’enrichissement de public. Ce processus est très clair. Les citoyens sont informés sur le nouveau projet de développement  via les plans de la ville. (voyez les photos) et  en ligne (at www.toronot.ca/aic).  Ils sont inclus avec le slogan ‘ PLANIFIONS  UNE VILLE FORMIDABLE  ENSEMBLE’

Présentement, 140 high-rise buildings are under construction in downtown Toronto.  Ce nombre augmentant de tours, principalement des logements résidentiels, illustrent quels changements ont eu lieu dans une mégapole tel que Toronto. Les tours permettent  un grand nombre de résidents d’emménager directement  dans la ville.

Tout au long de ces changements, c’est important que l’administration municipale de Toronto informe et associe les résidents, afin de rendre le processus de planification clair, d’encourager le soutien des citoyens et d’améliorer la qualité de planification.

Francfort vit aussi une nouvelle tendance vers les bâtiments résidentiels, bien que les appartements soient toujours réservés pour  la clientèle bien rémunéré. Des nouvelles tours émergent aussi dans le segment de bureau. Malheureusement, les observateurs attentifs ratent la même clarté fournie à Toronto. Le bureau de planification a Francfort a besoin de plus de transparence et doit associer le public  des le début. par exemple sur l’internet. Il pourrait bénéficier Francfort s’il y avait un slogan comme le modèle canadien ‘ PLANIFIONS  UNE VILLE FORMIDABLE  ENSEMBLE’

une contribution par Jürgen Petzold.

01

Sep

La ville a besoin de pôle opposé – Francfort Southbank

Francfort a une fameuse ligne d’horizon. A une échelle internationale, pourtant, nous sommes plutôt modestes. Comme quiconque qui a visité des telles villes que Londres, Toronto ou Chicago sache, Francfort a toujours beaucoup de potentiel à libérer. Dans la presse étrangère, cela semble différent: Francfort serait provincial, ennuyeux ou un ‘Canary wharf dans le verre’.

Alors à quoi est ce qu’un plus grand développement peut ressembler? Tournons l’idée des tours résidentielles un peu plus loin. Comment marchera-t-il si nous ferions des Tours modernes accessible pas seulement à  une minorité élite, et de les bâtir près de la centre ville? Il y a beaucoup de zones ou des Tour résidentiels auront un sens, surtout là ou nous vivons à Sachsenhausen. L’Atlas d’horizon a par conséquent établi une proposition pour raviver la rive du fleuve principale du sud, que nous présentons ici avec solennité. Nous l’avons appelé Frankfurt Southbank concept.

Il y une seule chose qui manque: des développeurs de projet courageux et les bons architectes pour le Mainhattan de demain!

Tours résidentielles sur la rive du fleuve principale à Sachsenhausen. Je trouve que...